Les Québécois s'associeront à la Fédération de soccer du Québec, mais la sélection nationale n'ira pas en Suède.

La Fédération de soccer du Québec désire s'associer aux Québécois afin de voir naître des sélections nationales seniors féminines et masculines, mandat qu’elle déléguera à Les Québécois.

L’offre de la Fédération implique d’adopter une démarche cohérente. Les sélections nationales devront évoluer uniquement dans le soccer « fédéré » (FIFA), ce qui oblige les Québécois à se retirer du monde du soccer « off-FIFA ». Implicitement, Les Québécois devront renoncer à participer à la World Football Cup de la ConIFA, qui se déroulera en juin en Laponie suédoise. Un dilemme, un sacrifice, mais riche en perspectives d’avenir, et qui concorde avec notre vision à long terme.

À l'avenir, la Sélection nationale espère jouer contre des équipes nationales, comme Haïti, la Guadeloupe et la Martinique, avant d'officiellement en devenir une à son tour, et éventuellement comme membre de la Concacaf.

Ce que nous disons aux joueurs de la première édition et aux supporteurs de la première heure : vous avez été des pionniers, des défricheurs, des Géants. Il est normal de ressentir aujourd’hui de la déception. Mais nous avons foi que nous nous réjouirons très bientôt de cette difficile décision. Nous croyons que prendre un pas de recul nous permettra de faire un bond en avant beaucoup plus grand que nous ne pouvons nous l’imaginer aujourd’hui.

Nous avons accepté l’offre de la Fédération et sommes très heureux d’amorcer cette nouvelle étape dans la longue vie des Québécois. Nous saluons la FSQ, la première fédération québécoise de sport à mettre sur pied des Sélections nationales. On espère qu’un jour, « Les Québécois », ce ne sera pas juste du soccer, mais des Sélections nationales dans tous les sports !